Révolution 012


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Notation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Apeiron
Evolutionnaire Endurci
Evolutionnaire Endurci
avatar

Nombre de messages : 166
Localisation : Dans le Multivers
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Notation   Dim 21 Mai 2006 - 20:16

Le principal problème de la société actuelle est la compétition. Or, comment pourrait-on s'en étonner si l'éducation pousse les élèves à être compétitif? Et quel est le moyen privilégié de cette compétition? Et bien, comme le suggérait le titre, c'est le système même de notation.
Il encourage les élèves à s'estimer par rapport à une norme chiffré, ainsi on repère les "bons" et les "mauvais" (pardon!) "les moins bons". On a la création d'une forme d'élite, vu qu'on parle bien de tête de classe voire de queue de classe.
Et vu que les élèves sont alors formés à se mesurer à cette norme chiffrée, ils vont s'estimer face à cette note. Celui qui a les meilleurs résultats verra ses chevilles (et son ambition) croître. Celui quiaura des mauvais résultats va se dire qu'il n'y arrive et, en se comparant au reste de la classe, va se dire qu'il est nul et insignifiant. Certes, on peut après proposer des attitudes alternatives, mais c'est ce schéma qui est déduit générallement. Et le système de notation va former dès l'enfance les gens à se croire supérieur ou inférieur : un vrai système de classe!
Ensuite, de manière plus éthique, je ne crois pas bon de mettre une note sur le travail d'un élève, car c'est quantifier son travail et ses capacités. On ne parle pas de quelque chose à mesurer, on parle de quelqu'un à encourrager, non?
Ensuite, le problème de ces notes c'est qu'elles vont inciter à un certain type de comportement, et ici c'est le comportement basique de "la carotte et le bâton". Le professeur, armé du pouvoir de quantifier, va sanctionner ou valoriser, et ainsi distribuer les bonnes et les mauvaises notes. Donc la volonté de travailler est volontairement stimulée de manière artificielle, ce qui va retirer à l'élève le plaisir même de travailler. Et à la fin de leurs études, vidées de leur énergie et soumis, ils vont occuper les postes qu'on leur donne et vont continuer à appliquer la méthode ingrate qu'on leur a apprise, jusqu'à arriver à ce constat : dans le monde du travail, aujourd'hui, les gens sont traités comme des ressources et non comme des personnes. Et la scène politique appartient à "l'élite éduquée" car les citoyens ne se sentent plus impliqués et refusent par dessus tout d'être concernés et d'avoir des responsabilités.
Il existe des modes d'éducation alternatifs depuis mai 68, où l'on apprend aux élèves dès l'enfance à prendre leurs responsabilités et à travailler pour eux et non pour les autres (le prof, les parents avides de bons résultats, etc.).
Attachons-nous maintenant à ce qui est noté, je parle des examens en général. A quoi servent-ils?
Certes, on pourrait dire qu'il s'agit d'un moyen objectif d'évaluer les compétences de l'élève dans un domaine précis.
Mais quel est leur contenu? Des exercices, et pour s'exercer à quoi? Et bien à faire d'autres exercices. On fait des examens pour se préparer à des examens, pas pour apprendre. Et ces exercices en eux-mêmes, ils posent une situation abstraite et exigent une réponse tout aussi abstraite par des méthodes abstraites (et qui en plus imposent un certain mode de pensée à l'élève).
Ce n'est pas parce que je réussis ou que je foire mon contrôle de maths que je suis "bon" ou non en maths. Ce n'est pas parce que je recopie en commentaire le plan du cours (parfois légèrement modifié, il est vrai, surtout vers la fin des études : quelle créativité!) que je l'ai compris. Pour moi, les exercices ne concernent que des créations artificielles et abstraites qui ne sauraient rendre compte des connaissances ou des capacités de l'élève.
De plus, pour que ce contrôle soit réellement objectif, il faudrait que ce soit tous des Q&M corrigés par ordinateur. Sinon interviennent trop de choses. On a fait des expériences dessus, et une même copie a été corrigé par plusieurs profs qui ont donné des notes de 7 à 14. Sacré écart, non? Et à la simple opinion du professeur (qui fait de son mieux, générallement) s'ajoutent des facteurs comme la qualité de la copie précédente, l'état de fatigue ou de faim du correcteur, etc. Et l'accès à des études "supérieures" se fait uniquement par ces concours.

Pour résumer : le système de notation valorise un unique mode de pensée, qui est celui de la conformité et de la compétition, et repose sur des exercices vides de contenu et subjectifs.

Maintenant, comment comparer tout cela à des manières qui incitent l'élève à travailler pour lui-même et à prendre ses propres responsabilités, sans pour autant l'inciter à penser d'une certaine manière ou à se comparer sans cesse aux autres?
Je ne nie pas que le système de notation peut avoir en pratique un certain intérêt. Moi-même, qui veut devenir prof de maths, je pense donner aux élèves des devoirs à faire à plusieurs chez eux avec un temps conséquent (il s'agit ici d'approfondir un thème en commun), tout en gardant les exercices facultatifs mais corrigés en classe. Et après un cours difficile une interrogation rapide et non notée, juste avec des appréciations, qui sera corrigée le lendemain pour vérifier que tout le monde a compris.

Voilà, à vous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oron
Evolutionnaire Acharné
Evolutionnaire Acharné
avatar

Masculin Nombre de messages : 239
Age : 29
Date d'inscription : 12/02/2006

MessageSujet: Re: Notation   Dim 21 Mai 2006 - 21:28

flood: j'aimerai bien t'avoir comme prof de math...lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 382
Age : 40
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Notation   Dim 21 Mai 2006 - 21:32

Je suis d'accord pour dire que nous sommes conditionnés dès l'enfance à la compétition via le sytème de notation, qui tombe comme un temps de tour en formule1.

Chacun se bat comme il peut pour être le premier de la classe, ou abandonne et ne se bat pas.

Par contre je ne crois pas que le système de notation soit la principale cause de cette compétitivité.

Je m'explique.

Nous sommes tous destinés un jour ou l'autre à tomber en compétition contre la vie, afin que nous la contrôlions plutot que ce ne soit elle qui nous contrôle.

Il faut que les élèves sachent ce que c'est que de se battre.

Le problème actuel est que l'on se bat tous tout seuls dans nos coins, alors que nous pourrions tous coopérer.

Le système de notation peut symboliser la vie, et il faudrait trouver un moyen de faire s'aider les élèves entre eux, les conditionner ainsi...

Nous nous retrouverions 10 ans plus tard avec une génération salvatrice et d'une mentalité réellement différente, capable de coopérer pour être compétitif.

Une petite anecdote.

Le grand test de QI de M6:

Les gagnants sont souvent les étudiants des grandes écoles.

Un étudiant de grande école à t'il forcément un QI plus élevé que les autres ? Je dis NON !

Mais j'ai remarqué un fait très interressant lors de cette émission ! Les étudiants trichent ! (Pour moi c'est pas de la triche...)

Il coopèrent, ils recopient, ils se donnent les réponses entre eux....

Ce qui fait que le QI commun de ce groupe est plus élevé que tout autre car ils savent coopérer, et pas les autres...

No comment...

Apéro !! Smile Tu pourrais espacer tes posts, c'est dur à lire. !!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://communaute.myriade.free.fr/
oron
Evolutionnaire Acharné
Evolutionnaire Acharné
avatar

Masculin Nombre de messages : 239
Age : 29
Date d'inscription : 12/02/2006

MessageSujet: Re: Notation   Dim 21 Mai 2006 - 22:12

donc tu propose un système de note global ?

mais si ce sont des groupe qui travaillent entre eux il est aussi possible que tous ne travaillent pas, surtout si ce groupe n'est pas soudé...non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apeiron
Evolutionnaire Endurci
Evolutionnaire Endurci
avatar

Nombre de messages : 166
Localisation : Dans le Multivers
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: Notation   Lun 22 Mai 2006 - 0:25

Citation :
j'aimerai bien t'avoir comme prof de math...
Tu sais, ça me fait plaisir.


Citation :
Apeiron !! Tu pourrais espacer tes posts, c'est dur à lire. !!!
Pas de soucis, j'y penserai.

Citation :
Le système de notation peut symboliser la vie
Mouais, enfin je n'aime pas trop le thème "carotte" de la course aux points. Mais bon, si c'est en groupe ça pourrait presque être envisagé comme un jeu...

Citation :
Le problème actuel est que l'on se bat tous tout seuls dans nos coins, alors que nous pourrions tous coopérer.
Effectivement, c'est une optique à envisager sérieusement.
J'y réfléchirai.

Citation :
mais si ce sont des groupe qui travail entre eux il est ausi possible que tous ne travaille pas, surtout si ce groupe n'est pas soudé...non?
Effectivement c'est le principal problème si l'enjeu est abstrait, comme dans le thème d'une course aux points.
Mais pourrait-on trouver un enjeu pratique? Je pensais notamment au système de maisons dans Harry Potter...

J'ai une idée, mais elle est un peu bizarre.
On dispose d'une population d'élève, de niveaux évidemment différents. Plusieurs élèves peuvent s'associer pour former un groupe, et des groupes peuvent s'associer pour former un groupe plus important. Un élève seul est considéré comme un groupe dont il est l'unique représentant.

On applique le système de notation globale, donc les élèves ont intérêt à coopérer pour varier les talents et les compétences tout en cherchant à s'entendre les uns les autres. L'enjeu ici est que chaque groupe doit faire mieux que les autres, car le groupe réunissant le plus de points totalise 100 points (c'est un exemple, mais 20 c'était peu) et le minimum possible correspond à 0 point. Tous les autres groupes sont notés relativement à cette échelle. Les moyennes des élèves pourraient être la somme des points du groupe où ils sont pondérées par le temps qu'ils y ont passé. Ainsi, chacun voudra faire progresser le groupe pour augmenter sa propre moyenne et voudra être utile au groupe pour y rester.

l'intérêt est donc qu'ils apprennent la coopération en tant que système le plus compétitif.
A priori, la population d'élève est trop importante pour qu'il y ait des hégémonies (car la formation d'une hégémonie entrainerait, si les élèves ont compris le système, la formation immédiate d'une alliance contre elle). Mais que se passerait-il si tous les élèves, ayant compris le système et pris d'un élan de solidarité, décident de tous s'unir? Et bien ils auraient alors bien mérité leurs 100 points chacun!
Au final, le système me paraît plutôt réaliste, car pour être bon il faut travailler et s'associer. Vous en pensez quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renard_Blanc
Un admin qui vous veut du bien


Masculin Nombre de messages : 573
Age : 28
Localisation : vous voyez le soleil ?.....haha, vous êtes en train de vous niker les yeux!!
Date d'inscription : 24/08/2005

MessageSujet: Re: Notation   Lun 22 Mai 2006 - 10:14

Bein à vous tous vous m'avez presque donné la solution du systeme scolaire utopique (j'évite d'utilisé "parfait" maintenant...) :

Bon alors, réfléchissons, le systeme de notation pousse les élèves à entrer en competition face à une norme définie de "bons" et de "moins bons", comment éviter celà ?
On pourrait supprimer le systeme de notation....pour un systeme de correction :
Au lieu de noter un devoir on le fait corriger une fois par l'élève puis une fois par le prof pour que l'élève sache où se situent ses erreures, sans aucune note !

Ensuite effectivement il y à le côté solitaire de l'éducation actuelle, comme l'à souligné oron, pour palier à celà on pourrais tout simplement faire faire les traveaux en groupe, la collaboration et l'entraide collective étant les bases de notre societé utopique (pour faire plus simple : on est plus fort à plusieurs), pourquoi ne pas l'enseigner à l'école ? De plus, celà permet à ceux qui ont plus de mal de remonter et à ceux qui ont des facilitées de partager leur savoir (encore une notion clef de notre utopie) !

Mais alors comment un patron pourra savoir si le mec qu'il veut employé à glandé à l'école ou à trimé comme un taré, si il n'y a aucune note pour voir la progression de l'élève, et aucun diplome ?

Et bien pour celà il suffit de savoir ce que l'élève sait :
seul le savoir de l'élève est noté :
Les contrôle se font une fois par moi et n'ont qu'une question : qu'avez vous apris ce mois-ci ?
L'élève met dans sa copie tout ce qu'il à retenus, il à une journée complete pour remplire sa copie (au cas ou des choses lui reviendrais), et à la fin de la journée il rend sa copie avec tout ce qu'il à apris inscrit dessus. En fin de scolarité, lorsque l'élève choisit de quitter les cours pour s'engager dans la vie active on lui remet toutes ses copies et il les presentera au patron qui saura ainsi l'étendue des connaissances de l'élève et pourra décider de l'engager en fonction de ses capacitées réelles !

_________________
tu remet une couche de folie sur celles qui couvraient ta tartine de bonne humeur.
The majority of people seek the evil absolut to destroy it, hoping to be remove from its influence.
But they would make better seek the good in order to open out there.
"Je sais rien faire mais si on me montre, je sais le refaire"
Heru-Luin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://croustinews.oldiblog.com/
oron
Evolutionnaire Acharné
Evolutionnaire Acharné
avatar

Masculin Nombre de messages : 239
Age : 29
Date d'inscription : 12/02/2006

MessageSujet: Re: Notation   Lun 22 Mai 2006 - 20:13

Citation :
il a une journée complete pour remplir sa copie
Tu veux enfermer le gars pendent une journée dans une salle?
Parsque si il est libre il peut se débrouiller pour trouver les solutions...

J'aime beaucoup cette idée de groupe et il faudrait la tester.Mais je reste sceptique sur son fonctionnement, mais il est vrai que je n'ai pas reçu une telle éducation (comme tout le monde...), et donc ma façon de penser devrait étre complétement différente de celle qu'aurait les élèves dans un tel environnement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
davolutionnaire
Evolutionnaire Engagé
Evolutionnaire Engagé
avatar

Masculin Nombre de messages : 79
Age : 26
Localisation : quelque part sur internet, mon corps est devant son ordi à paris...
Date d'inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Notation   Mar 26 Sep 2006 - 21:12

Moi je trouve ça très bien le système de groupe qui sous entend qu'on apprend ensembl durant un certain temps par contre c'est sur qu'on peut pas enfermer quelqu'un pendant une journée donc là on lui donne un controle classique pour voir si il a retenu dans le cas contraire on lui demande un réapprofondissement tout seul sans forcément devoir noté ...
J'aurais tendance moi aussi à penser que ça aurait du mal à s'appliquer en même temps je pense que le risque de profitage devrait s'annuler par auto régulation comme pour les petits beurres ( que j'ai vu sur un autre topic ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renard_Blanc
Un admin qui vous veut du bien


Masculin Nombre de messages : 573
Age : 28
Localisation : vous voyez le soleil ?.....haha, vous êtes en train de vous niker les yeux!!
Date d'inscription : 24/08/2005

MessageSujet: Re: Notation   Mar 26 Sep 2006 - 22:17

Citation :
Tu veux enfermer le gars pendent une journée dans une salle?
Parsque si il est libre il peut se débrouiller pour trouver les solutions...
Quelles solutions ?
Si il n'y à qu'une question et que cette question est "qu'avez-vous apris ?", il n'y à pas de solution à trouver, au pire on peut regarder les cours qu'on à soigneusement noter (et ça oblige à soigneusement noter, donc on aprend malgrès soi...).
Bref on ne peut pas tricher même si on est libre.
De plus, cette question n'est pas uniquement scolaire, on doit aussi marquer ce que l'on à apris d'un point de vue personnel, ce que l'on à lu, les leçon qu'on à tirer de la vie, etc... toujours dans le but de forcer à réflechir.

_________________
tu remet une couche de folie sur celles qui couvraient ta tartine de bonne humeur.
The majority of people seek the evil absolut to destroy it, hoping to be remove from its influence.
But they would make better seek the good in order to open out there.
"Je sais rien faire mais si on me montre, je sais le refaire"
Heru-Luin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://croustinews.oldiblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Notation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Notation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel recours pour la notation ?
» Notation des Gendarmes Adjoints Volontaires
» L'evolution de la notation entre 1963 et 1988
» Le lexique des notation SOG
» notation abusive, à l'aide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Révolution 012 :: ECOLIEUX : L'UTOPIE DEVIENT REALITE ::  Organisation du Village :: Education-
Sauter vers: